card

Développement de l'enfant

10 bonnes pratiques pour se détacher des écrans

Comment aider votre enfant à diminuer son temps d'écran ? Adoptez quelques réflexes simples à mettre en œuvre et modifiez certaines de vos habitudes, sans le marginaliser, car il risque de mal vivre cette privation ou de se sentir différent des amis de sa génération,

Adopter les bonnes pratiques

Définissez des zones sans écrans à la maison, pour lui et pour vous. Par exemple les toilettes ou sa chambre qui sont des lieux propices à l’isolement.

Définissez des temps sans écrans : s’autoriser à passer plus de temps ensemble et définir certains jours sans écrans ou seulement à certains moments pourrait faire partie d’un rituel.

Alternez le plus possible des activités sur écran, puis hors écran : une fois la partie de jeu vidéo terminée, il est temps de sortir pour jouer au ballon ! Ainsi l’enfant pourrait jouer 20 min sur l’écran puis 20 min dehors, ou bien avec ses Lego®…

Définissez un temps d'écran adapté à votre enfant : en fonction de son âge, de ses activités scolaires et extrascolaires.

Participez à la vie numérique de votre enfant : l’enjeu est de lui apprendre à devenir un internaute ou téléspectateur conscient et critique. Partagez avec lui une partie de jeu vidéo, intéressez-vous à ce qu’il aime visionner, regardez le plus possible la télévision avec lui pour en discuter et partager ses émotions.

Sensibilisez-le aux dangers du Web afin qu’il acquière de bons réflexes : adoptez un moteur de recherche adapté aux plus jeunes comme Qwant Junior, Kiddle ou la fonction « Safe Search » pour des recherches sécurisées sur Google®, ou bien utilisez un navigateur sécurisé comme Mozilla Firefox® qui protège davantage les données.

Programmez la gestion des publicités intempestives avec AdBlock®.

Activez les paramètres restreints sur les applications comme YouTube®, pour les plus grands, afin d’éviter les contenus inappropriés.

Choisissez des jeux adaptés en respectant la signalétique PEGI : elle informe de l’âge auquel un jeu peut être joué. Elle est présente à la télévision, sur les boîtes de jeux vidéo ainsi que sur les plateformes de téléchargement. Apprenez à votre enfant à reconnaître cette signalétique sur www.pedagojeux.fr

Enfin, filtrez les contenus : trop d’alertes existent sur les excès liés au temps d’écran mais pas suffisamment sur les contenus regardés. Or, le contenu est tout aussi important que le temps passé sur l’écran. Le danger peut également se cacher derrière un jeu inapproprié pour l’âge de l’enfant.

Entre 3 et 6 ans, un enfant doit absolument regarder des contenus adaptés à son âge. Le journal télévisé, par exemple, est à éviter avant 6 ans. Le contenu anxiogène de certains programmes a des répercussions sur le comportement et la gestion des émotions de l’enfant.

Après cet âge, il est plutôt conseillé de le regarder avec l’enfant et de dialoguer sur ce qui a été vu afin d’y apporter du sens.

Cet article vous a plu ? Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, découvrez le dernier ouvrage de Natacha Didier :

j'aide mon enfant à se détacher des écrans

CET ARTICLE A ETE ECRIT PAR - Natacha DIDIER

Natacha Didier est adepte d'une éducation bienveillante et mère de trois enfants. Inspirée de sa propre expérience, elle crée La boite à limites, un outil de règles simples et ludiques qui permet d’apprendre à mieux gérer leur temps d’écran par le jeu.

Le livre du mois

Parents parfaits, un mythe toxique !

Parents parfaits, un mythe toxique, c'est un ouvrage d’utilité publique par Isabelle Tepper pour enfin s’octroyer le droit à être un parent imparfait et pleinement épanoui, loin des injonctions dominantes !

  • Une mise en perspective historique pour mieux comprendre l’évolution des injonctions autour de la parentalité
  • Des témoignages de parents
  • Des éclairages de professionnels du monde de l’enfance qui veulent changer la donne

Disponible en librairie ! 

En savoir plus
card

Vous souhaitez améliorer votre quotidien avec vos enfants ?

Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !