Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Développement de l'enfant

4 astuces pour responsabiliser son adolescent

10-14 ans
4 astuces pour responsabiliser son adolescent

Le plus difficile est sûrement de voir son enfant grandir et nous échapper, mais il faut nous rendre à l’évidence : nous devons grandir avec notre enfant, qui cesse d’en être un.

Le responsabiliser peut faire peur dans un premier temps car cela exige de la confiance, mais vous pouvez commencer pas à pas.

Responsabilisez-le avec des tâches quotidiennes

Les ados se sentent plus proches de leurs parents lorsqu’ils font des tâches ménagères avec eux, parce qu’ils ne se sentent pas comme des invités, mais comme membres de la famille à part entière. Cette initiative peut faire râler votre ado, mais il sera aussi content d’appartenir à la famille et de contribuer à son organisation. Exprimez votre contentement face à la bonne attitude qu’il adopte. Dites-lui par exemple : «Merci de m’avoir aidé ! Nous avons gagné du temps, nous pouvons faire ce que nous voulons maintenant. »

Essayez la méthode du donnant/donnant

L’idée est de prendre chacun sa part de responsabilité pour faire ce qui est demandé. Par exemple, demandez à votre ado un privilège contre un service rendu qui contribue au bon déroulement familial. Il peut jouer 30 minutes de plus à son jeu vidéo parce qu’il ne veut pas s’arrêter en pleine partie, mais en échange, il mettra rapidement la table dès qu’il aura terminé. Si vous exprimez ainsi vos besoins, il fera de même, par imitation. Il saura aussi plus facilement comprendre les besoins des autres, et développera son empathie. Impliquez-vous dans son raisonnement critique, sans vous substituer.

Pour qu’il gagne en autonomie, commencez à lui poser des questions pour qu’il réfléchisse par lui-même et se forge sa propre représentation du monde. Plus vous incitez cette autonomie, plus il sera libre de choisir ses actions en conscience, et moins il aura envie de suivre ses camarades si leurs choix ne lui conviennent pas. Savoir dire oui ou non, poser ses limites, exprimer une opinion sincère face à l’autre est un apprentissage qui ne se fait pas à l’école. Lui donner de quoi s’entraîner à cela dans le cadre familial est un cadeau dont il pourra se servir toute sa vie pour l’aider à résoudre ses problèmes seul.

Proposez des activités ensemble

Les ados ont besoin de prendre leurs distances avec les parents et préfèrent se confier à leurs amis parce qu’ils sont plus en phase. De temps en temps, proposez-lui de faire avec vous une de ces activités qu’il fait habituellement avec ses amis : aller manger dans un endroit qu’il aime, aller voir un film qu’il veut voir… Laissez-le choisir le programme. Peu importe si vous n’aimez pas ses activités : laissez-vous mener, cela le responsabilisera dans votre relation.

Prenez vos repas en famille

C’est l’occasion de partager sur sa journée, de confronter les points de vue, de lancer des débats. Ces discussions responsabilisent votre ado, car il se forge des opinions et un pouvoir de conviction en étant confronté à vous dans un débat bienveillant. De plus, il se sent plus responsable en voyant que ses parents s’intéressent à ce qu’il fait, en posant des questions et en le laissant libre de s’exprimer comme il le souhaite : à ce moment, vous êtes intéressés par ce dont il parle, et que vous connaissez moins que lui.

Ne vous intéressez pas qu’au rangement

S’il est vrai que la puberté est une période de grand bazar émotionnel, elle se traduit par un désordre réel. Au-delà de l’éducation que nous voulons leur donner, les ados ont besoin de créer leur univers, de mettre leurs affaires là où bon leur semble, de coller des images, des posters pour se créer une bulle. Augmentez pour un temps votre tolérance au désordre. Il ne cherche pas à manquer de respect, contrairement à ce que vous pourriez penser, il a seulement besoin de marquer son territoire dans la maison. De plus, l’intrusion dans l’espace qu’il se crée pour lui demander, ou pire lui ordonner de le ranger, risque de le déresponsabiliser et de l’infantiliser.

Si le sujet de l'accompagnement de l'adolescent vous intéresse, retrouvez d'autres conseils et astuces dans cet ouvrage de Florence Millot :

CET ARTICLE A ÉTÉ ÉCRIT AVEC - Florence MILLOT

Florence Millot est psychologue clinicienne (diplômée de l’école des Psycho-praticiens) et psycho-pédagogue à Paris. Elle s’est spécialisée dans l’accompagnement thérapeutique des émotions des enfants et de leurs familles.

Partager