Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Vie quotidienne

Comment l'aider à canaliser son énergie ?

6-10 ans
Comment l'aider à canaliser son énergie ?

C'est une question que nous nous posons souvent en tant que parent. Notre enfant joue tranquillement, puis d'un coup il s'agite, il crie, il tourbillonne et la crise commence. Nous sentons une tension dans la pièce. Que s'est-il passé ? Comment pouvons-nous l'accompagner à retrouver son calme et sa concentration ?

Energie de vie ou trop plein d'énergie ?

Pour mieux comprendre l'agitation de l'enfant, il faut d'abord faire la différence entre l'énergie vitale d'un enfant, qui se rapproche pour l'adulte d'une excitation physique, d'un besoin naturel de mouvement (il joue gaiement, il court, il s'amuse), et un trop plein d'énergie qui se rapproche d'une excitation psychique, d'un stress intérieur, qui se traduit sur les mouvements du corps. Les gestes deviennent saccadés, parasites, l'empêchant de se concentrer ou de communiquer avec les autres : il court partout, grimpe, tombe et se fait mal, il parle vite ou de tout et de rien, il passe d'une pensée à l'autre, ne contrôle plus ses émotions et explose de colère en un quart de seconde !

Notre rôle de parent est d'aider notre enfant à se rassembler, en canalisant cette énergie pour qu'elle se pose en une seule et même direction. Pas facile ? Voici 3 astuces pour vous y aider.
 

ENCOURAGEZ-LE À JOUER INTELLIGEMMENT

Après avoir passé une longue journée d'école assis sur une chaise ou après un repas de famille interminable, les enfants bouillonnent intérieurement. Certains n'écoutent plus, non pas parce qu'ils le font exprès, mais parce qu'ils débordent de joie et d'énergie vitale. Ils ont besoin de vivre, de ressentir leurs corps ! 

L'astuce de psychopédagogue : lui proposer une marche rapide sur le chemin du retour de l'école, un grand élastique pour jouer avec ses pieds entre deux chaises ou encore un petit trampoline près de son bureau.
 

PLACEZ-VOUS À SA HAUTEUR

Si malgré vos efforts pour communiquer avec lui, votre enfant a du mal à vous répondre, c'est qu'il a besoin de votre corps, que vous soyez proche de lui physiquement pour sentir votre calme intérieur. Il s'agit d'agir en miroir inversé, en étant vous-même calme pour l'aider à se maîtriser, sans avoir à le sermonner.

L'astuce de psychopédagogue : se mettre à sa hauteur (accroupi), en le prenant dans les bras ou encore en lui parlant avec une voix posée et calme.
 

AMPLIFIEZ LA CRISE POUR LUI PERMETTRE DE SE VIDER

Si votre enfant est en crise, il hurle, se roule par terre et donc il est incapable de vous écouter. Il traverse une tempête émotionnelle et il a besoin de vous pour arriver sur l'autre rive.
Pour reprendre contact avec lui, il faut attendre que l'apogée de la crise émotionnelle passe. Mais pour cela, votre enfant a besoin de sentir votre permission, c'est-à-dire qu'il a besoin que vous l'autorisiez à crier de plus belle, pour qu'il puisse vider son sac, épuiser toute sa colère et sa rage jusqu'à l'épuisement. 

L'astuce de psychopédagogue : se placer à côté de lui pour lui montrer que vous êtes là pour l'aider. Commencez à crier avec lui... ou alors encouragez-le à sortir toute sa rage.

En quelques mots, restez calme et tranquille, contrairement à lui, proposez-lui des activités pour se défouler et invitez-le à vider son sac. Observez alors ce qui se passe ! 

Retrouvez les conseils et TIPS de Florence Millot en vidéo !  

CET ARTICLE A RÉDIGÉ PAR - Florence MILLOT

Florence Millot est psychologue clinicienne (diplômée de l’école des Psycho-praticiens) et psycho-pédagogue à Paris. Elle s’est spécialisée dans l’accompagnement thérapeutique des émotions des enfants et de leurs familles.

Partager