Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Scolarité

Comment passer en douceur de la maison à la maternelle ?

3-6 ans
Comment passer en douceur de la maison à la maternelle ?

Votre enfant entre à l’école maternelle, une nouvelle étape. Désormais, sa journée se déroule entre l’école et la maison, deux espaces distincts et complémentaires. Mais comment l’aider à passer de l’un à l’autre en douceur ?

Pour beaucoup de parents qui travaillent, l’école maternelle est parfois perçue comme la simple prolongation de la crèche ou de la halte-garderie. Selon eux, les choses sérieuses ne commencent réellement qu’à l’entrée au CP. Ce n’est pas vrai, l’école maternelle est, après le cocon douillet des structures de la petite enfance, le premier lieu d’apprentissage de la vie dans un grand groupe. Votre enfant devient un élève.

La première grande découverte – surtout en Grande Section – est d’apprendre à tout partager : l’espace, le matériel et l’adulte qui fait la classe. Dans la cour de récréation, il doit aussi trouver sa place parmi ses camarades. Quant à vous, vous devenez parent d’élève, désormais responsable de la ponctualité de votre enfant à l’école tous les matins mais aussi de son comportement en classe.

L’AIDER À ALLER EN CLASSE

Votre enfant a du mal à vous quitter le matin ? C’est normal, il n’a pas encore donné sa pleine confiance à l’école. Si c’est le cas, n’hésitez pas à partir un peu plus tôt afin qu’il fasse partie des premiers arrivés en classe. Il partagera ainsi un moment seul ou en petit comité avec son enseignant. Il se fera ainsi une place en classe, dès le début de la journée, ce qui est rassurant pour lui.

RESTER EN PHASE AVEC CE QU’IL APPREND

À l’école, l’enseignant aborde des domaines variés comme le vivre-ensemble, le partage, la santé, l’hygiène, les règles alimentaires, l’environnement et la sécurité. Même si vous n’êtes pas d’accord sur certains points avec l’enseignant, il est préférable de ne pas contredire les messages qu’il fait passer. Si votre enfant sent votre contestation, il risque de se sentir obligé de choisir entre ce qu’on lui dit à l’école et ce qu’on lui demande à la maison, ce qui pourrait le troubler. Il ne saura plus à qui faire confiance.

ACCUEILLIR SON NOUVEAU SAVOIR

En rentrant de l’école, votre enfant sera toujours fier de vous raconter sa journée passée loin de vous et de vous montrer ce qu’il a appris. Pour lui, c’est une façon de vous montrer qu’il grandit. Il aura progressivement envie de quitter ses anciens jeux pour de nouveaux appris avec ses camarades, ou de discuter de nouveaux sujets qui l’intéressent. Accueillez ce nouveau savoir avec sérieux et essayez d’en tenir compte dans vos activités domestiques.

Certains enfants sont peu bavards en rentrant à la maison. Ne l’obligez pas à s’exprimer, soyez patient. Il est probable qu’il vous racontera sa journée par bribes à sa manière, à son rythme. Souvent les langues se délient le soir. Montrez-vous disponible et respectueux de sa perception.

LIRE ENSEMBLE A LA MAISON

C’est à la maternelle que les enfants apprennent à maitriser la langue et abordent l’écrit. En lisant régulièrement avec lui des histoires, vous élargissez sa culture et son vocabulaire. Vous lui transmettez également le plaisir de la lecture. Rien de tel pour lui donner l’envie d’en savoir davantage à l’école et de développer ainsi son goût de l’apprentissage.

Pour finir, si vous en avez le temps, vous pouvez vous impliquer dans la vie de l’école de différentes manières (voir notre article sur ce sujet). Rien ne vous oblige à vous surinvestir, mais en participant ponctuellement à la vie de l’école, vous contribuerez à renforcer le sentiment de sécurité de votre enfant.

Partager