Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Activités

Conseils pour parents en quête de sagesse

6-10 ans
Conseils pour parents en quête de sagesse

Vous pensiez que cette phrase, entendue dans le dessin animé Le Roi Lion, vient de la fameuse chanson composée par Elton John, sur des paroles de Tim Rice, et interprétée par Jimmy Cliff ? Eh non, il n’en est rien ! Hakuna Matata est une expression née sur le continent africain.

Hakuna Matata est un concentré de motivation en quelques mots. Il dit : « Tu vivras ta vie ». Quel beau message pour les enfants d’aujourd’hui souvent perclus de doutes dans un monde où ils sont de plus en plus sollicités, responsabilisés et étiquetés. En tant que parent, comme intégrer cette philosophie au quotidien ?

Faire face aux inquiétudes

Apprenez à vos enfants à avoir une vie intérieure riche. La connaissance n'est pas seulement la connaissance du monde extérieur, du concret, du palpable, du visible.

Pratiquez l’Ubuntu : c’est la reconnaissance de la gentillesse comme sentiment suprême. C’est une qualité essentielle qui n’est pas toujours reconnue à sa juste valeur. C’est une incitation réciproque d’un partage qui construit mutuellement les êtres: « Je te donne la gentillesse car la joie et le bonheur qu’ils te procurent me reviendront puisque nous sommes liés. »

Calmer les colères et les désaccords

Si vous êtes en colère contre votre enfant, faites une petite pause pour vous calmer avant de faire gronder l'orage. Prenez une série de bonnes respirations profondes, allez faire un tour dans un parc ou au square si vous en avez un pas loin de la maison, buvez un verre d’eau. Vous trouvez le bon ton pour aborder le différend et lui dire posément ce qui ne va pas.

Vous vous mettez en colère souvent pour un oui ou pour un non ? Instituez des séances de rire : on l’appelle le Yoga du rire. Pendant 5 minutes par jour, le matin ou le soir, sortez vos petits tapis, faites des grimaces et riez comme des baleines ! Le rire améliore absolument toutes les fonctions de notre corps.

Dépasser la peur de l’échec

Pour vous défaire totalement de toutes les peurs, apprenez le lâcher prise. C’est ce que certains peuples d’Afrique appellent « le consentement à la vie » ! Pour s’adapter à l’inéluctable mouvement de la vie, mieux vaut se montrer simple et ouvert à ce qui arrive. Planter son arbre, le soigner revient à accepter de faire avec ce qui nous échappe et qui ne dépend pas de nous.

Comment aidez votre enfant devant une difficulté, une souffrance ? Apprenez-lui l’acceptation. Sans souffrance, pas d’éveil ! Tout est duel et l’on ne peut délier un problème qu’en le reconnaissant comme sien, puis en affrontant la difficulté pour le résoudre. Dans la pratique, visualisez d’abord vos émotions : ressentez-vous de la peur, de la colère, de l’abattement, l’envie de vous venger, de la tristesse ? Interrogez l’émotion qui apparaît. Notez toutes les réponses qui vous viennent, spontanément, sans les juger ni les rejeter. Cela soulage énormément.

Si vous vous voulez éviter de ruminer et de ressasser les choses, devenez un planteur. Être planteur signifie se mettre en phase avec le moment présent, s’adapter et se maintenir dans un état entre vigilance et confiance, volonté et humilité. Cette souplesse d’esprit est source de sérénité, de patience, et met à l’abri de la colère et de la déception.

Vous verrez, en s’efforçant au quotidien de mettre ces conseils en application, la vie vous paraîtra plus douce et vous pourrez accueillir les événements du quotidien avec plus de… philosophie !

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l'ouvrage de Gilles Diederichs "Le Hakuna Matata en famille", paru aux Editions Hatier en janvier 2020.

CET ARTICLE A ÉTÉ ÉCRIT PAR - Sophie EKOUE

Ancienne Journaliste à TV5 Monde Africa N1, Sophie Ekoué a animé pendant près de 20 ans sur Radio France internationale des magazines de société, des reportages culturels et le magazine littéraire hebdomadaire « Littérature sans frontières ». Formatrice en radio, elle travaille sur le leadership des femmes dans la presse et les médias en Afrique occidentale et anime également des rencontres littéraires pour de nombreux festivals de littérature.

Partager