Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Vie quotidienne

De quoi mon enfant a-t-il vraiment peur ?

3-6 ans
De quoi mon enfant a-t-il vraiment peur ?

Les peurs sont on ne peut plus normales ; qui n’a jamais eu peur ? Cependant, certaines peurs sont plus intenses que d’autres chez l’enfant comme chez l’adulte. Il est donc important de pouvoir les différencier pour savoir comment agir par la suite.

Accompagner les peurs de son enfant est une démarche délicate car il s’agit là de l’une des émotions les plus dérangeantes. Même adultes, nous ne savons pas toujours la gérer. Nous l’évitons, nous aimerions ne jamais avoir peur. Dans son livre "Aider son enfant à dépasser ses peurs", Florence Millot nous donne 10 pistes pour aborder les peurs, des plus petites aux plus grandes, et vous apprendre, en même temps qu’à votre enfant, à accueillir la part fragile qui vit en nous. 

Mais avant tout, commençons par observer les peurs de nos enfants :

LES PEURS "NORMALES"

Elles font partie du développement de l’enfant et disparaissent spontanément. Tous les enfants les vivent à un moment donné de leur vie. En général, le fait de les rassurer, de les câliner ou de parler avec eux suffit. Les peurs durent parfois quelques jours ou quelques semaines mais ne perturbent pas la vie de l’enfant. Elles sont ponctuelles et l’enfant n’y pense pas dans la journée.

Voici quelques exemples :

  • Autour de 8 mois, la peur de l'étranger : l’enfant pleure à chaque nouvelle personne, il ne veut être entouré que de ses parents.
  • Entre 10 et 18 mois, la peur de la séparation : l’enfant n’aime pas s’éloigner, il a peur que ses parents l’abandonnent.
  • Entre 3 et 5 ans : il a peur des monstres, des sorcières, du loup et autres bêtes fantastiques qui l’empêchent de dormir ou de s’éloigner.
  • Entre 6 et 8 ans : il a peur des cambrioleurs, des kidnappings et se réveille la nuit.

LES PEURS " À ACCOMPAGNER"

Elles sont fréquentes et l’enfant y pense souvent pendant la journée. Elles le gênent et diminuent son estime de lui. Il a besoin de l’adulte pour les traverser. Un simple câlin ne suffit plus pour le réconforter.

Voici quelques exemples :

  • Entre 5 et 7 ans : la peur d’essayer et de rater, la peur de se retrouver seul, la peur d’avoir des maladies …
  • Entre 6 et 12 ans : la peur d’être exclu, la peur de la mort, de l’abandon, la peur d’aller à l’école.

Ce sont des peurs qui, pour être dépassées, demandent de l’écoute et du temps. Parfois, l’enfant cristallise un stress ou quelque chose qui le gêne et le manifeste à travers ce type de peur. On les remarque facilement, car plus on essaye de raisonner l’enfant, moins cela fonctionne : « Mais ce n’est rien … », « Ne t’inquiète pas ! », « Tu vas y arriver ! », « Il ne t’arrivera rien … », « Tu te fais des films … ».

BON À SAVOIR : LES SIGNES D'ANGOISSE CHEZ L'ENFANT

  • Il devient collant ou impulsif soudainement.
  • Il a subitement des problèmes sérieux d’endormissement.
  • Il a des maux de ventre, de tête, des palpitations la nuit.
  • Il ne veut plus sortir ou aller à l’école.
  • Il imagine constamment le pire, il dit qu’il va mourir.

Pour aider votre enfant à dépasser ses peurs, nous vous conseillons le livre de Florence Millot « Aider son enfant à dépasser ses peurs » dans la collection Les 10 clés aux Editions Hatier (parution le 18 septembre).

Ce livre contient des éclairages sur l’origine et les causes des peurs enfantines, ainsi qu'une multitude de conseils efficaces et éprouvés qui complètent ces 10 clés pour aider son enfant à surmonter ses craintes et à les apprivoiser.

Retrouvez aussi sur Parentips notre article : "Mon enfant fait des cauchemars ! Comment l’accompagner ?". 

CET ARTICLE A ÉTÉ COÉCRIT AVEC - Florence MILLOT

Florence Millot est psychologue clinicienne (diplômée de l’école des Psycho-praticiens) et psycho-pédagogue à Paris. 

Partager