Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Développement de l'enfant

Huit univers, huit formes d'intelligences

3-6 ans
Huit univers, huit formes d'intelligences

La théorie des intelligences multiples, inventée par Howard Gardner, est un bouquet de différents types d’intelligences que nous possédons potentiellement à notre naissance. Dans leur ouvrage "Éveiller les intelligences multiples de son enfant", Bruno Hourst et Albane de Beaurepaire nous proposent de mettre en place un environnement favorable à leur développement. Commençons par comprendre quelles sont ces 8 formes d'intelligences. Extrait.

Vous êtes-vous déjà posé la question des diverses manières par lesquelles un enfant peut être intelligent ? Prenons quelques situations courantes d’un petit enfant dans la vie familiale.

  • Votre fils reste plongé dans son livre lorsque vous l’appelez pour le repas, comme s’il n’entendait pas.
  • Votre fille a des difficultés à obéir parce qu’elle demande toujours « Pourquoi ? ».
  • Votre nièce fait des dessins et des peintures à ne plus savoir qu’en faire.
  • Votre fils vous irrite à chantonner et à produire des sons avec tout ce qui passe à sa portée.
  • Votre neveu veut constamment toucher les choses, faire par lui-même.
  • Votre fils accorde tellement d’attention à son chat qu’il n’apprend pas ses leçons.
  • Votre fille vous interrompt constamment parce qu’elle a besoin de savoir ce que vous pensez de ses idées et veut en discuter avec vous.
  • Votre autre fille passe le plus clair de son temps seule et ignore vos commentaires, elle semble toujours dans la lune.

En simplifiant, on peut considérer que tous ces comportements – et bien d’autres – sont l’expression d’une forme particulière d’intelligence, chacune étant reliée à un monde spécifique.

On peut ainsi estimer que le petit enfant, dès sa naissance, découvre huit univers :

  1. l'univers des mots : il répète les paroles des adultes qui l’entourent, connaît le texte des comptines mieux que vous, vous tient de grands discours (pas toujours compréhensibles, mais quelle importance ?) ;
  2. l'univers des sons : il fait des bruits avec sa bouche, babille, fredonne des airs, s’essaye à siffler, chantonne les comptines ou les chansons qu’il a entendues, tape sur la table avec sa cuillère en s’essayant à des rythmes ; il reconnaît très tôt la voix de sa maman, de son papa, de ses frères et sœurs ;
  3. l'univers des images : il commence à dessiner dès qu’il peut tenir un bout de craie ou un crayon de couleur, il est fasciné par les images des livres que vous lui lisez ;
  4. l'univers du corps : il apprend à toucher, à prendre, à empiler, à lancer, à se déplacer, à se mettre debout, à faire du vélo, à faire des câlins et à en recevoir, à glisser en chaussettes sur le carrelage du salon ;
  5. l'univers de la nature : il est fasciné par les animaux, découvre les arbres et les plantes, fait des collections d’objets improbables comme des cailloux banals ou des coquillages sans intérêt (pour vous) ;
  6. l'univers des mathémtiques et des sciences : il fait des constructions élaborées – mais qui ne ressemblent à rien de connu – avec des cubes, des Lego® ou des objets détournés de leur usage ; il fait des expériences de volumes dans son bain ou dans sa petite piscine ; il pose sans arrêt des questions pour comprendre la logique des choses ;
  7. l'univers des autres : il veut entrer en relation avec vous et avec d’autres adultes, il a besoin de copains et de copines pour ses jeux, il teste ses capacités à vous charmer ou à vous convaincre ;
  8. son univers intérieur des mots : il parle indéfiniment avec ses figurines ou ses peluches, il a des copains ou des copines imaginaires et vit avec eux de passionnantes aventures.

Tous ces comportements sont habituels et normaux chez n’importe quel petit enfant. Et ces huit univers correspondent à huit formes d’intelligences.

Selon le psychologue américain Howard Gardner, l’intelligence n’est pas une quantité mesurable sur une règle, comme l’affirme le concept de QI : c’est une mosaïque de capacités situées dans différentes parties de notre cerveau et qui interagissent entre elles. Il a proposé de rajouter un « s » au mot « intelligence » et a ainsi défini huit formes distinctes d’intelligences que nous possédons potentiellement à notre naissance – le cadeau d’une bonne fée – et que nous développons, plus ou moins bien, toute notre vie. Cela formera notre « bouquet d’intelligences ».

En s’appuyant sur un certain nombre de critères précis et en  insistant sur le fait que toutes les intelligences ont une égale valeur, Howard Gardner a ainsi défini :

  • l’intelligence visuelle / spatiale
  • l’intelligence musicale / rythmique
  • l’intelligence corporelle / kinesthésique
  • l’intelligence verbale / linguistique
  • l’intelligence logique / mathématique
  • l’intelligence interpersonnelle
  • l’intelligence intrapersonnelle
  • l’intelligence naturaliste

Ces intelligences sont interconnectées et travaillent ensemble, mais elles peuvent fonctionner également de manière relativement indépendante. Elles ne sont pas acquises une fois pour toutes ou prédéterminées à la naissance : comme les muscles, elles peuvent se développer tout au long de notre vie à condition d’être nourries, sollicitées et renforcées. Autrement dit, l’environnement joue un rôle majeur dans le développement de l’intelligence – ou des différentes formes d’intelligence. Et l’environnement du petit enfant, c’est vous, parent, qui allez le créer.

Pour en savoir plus et mieux comprendre à quoi ressemblent ces intelligences, continuez la lecture avec l'ouvrage "Éveiller les intelligences multiples de son enfant", de Bruno Hourst et Albane de Beaurepaire, dans la collection Côtés Parents aux Editions Hatier (parution le 28 août).

Dans cet ouvrage, vous retrouverez :

  • Des éclairages sur chaque type d’intelligences  ;
  • Des conseils pour organiser la maison afin de favoriser le développement intellectuel, physique et social de l’enfant  ;
  • Des zooms sur la posture parentale pour accompagner son enfant dans son développement et l’aider s’épanouir  ;
  • Des exemples d'activités ludiques et pratiques, réparties par thème pour renforcer les aptitudes de l’enfant et instaurer des moments de partages en famille.

CET ARTICLE A ÉTÉ COÉCRIT PAR - Bruno HOURST

Bruno Hourst a été ingénieur et enseignant en lycée public. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de pédagogie appliquée.

ET - Albane DE BEAUREPAIRE

Albane de Beaurepaire est conférencière et formatrice. Elle propose des outils pédagogiques performants en milieu scolaire et dans le monde de l'entreprise.

Partager