Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Activités

Jeu d'éveil : Tu me parles, je te reconnais

0-3 ans
Jeu d'éveil : Tu me parles, je te reconnais

[0-3 mois] Votre nouveau-né reconnaît les voix de sa maman et de son papa. Prenez le temps de lui parler, en articulant, en prenant le soin de ne pas avaler les mots, mais en évitant de lui parler « bébé » comme on a trop tendance à le faire.

Le timbre de votre voix est identifié depuis un moment : déjà dans votre ventre, il vous entendait. Son audition est très développée, cela favorisera son éveil, l’aidera sur le plan phonétique, pour la mémorisation progressive du vocabulaire et pour la compréhension des ordres et consignes à venir.

 

Cette activité fait partie de l'ouvrage d'Arnault Pfersdorff : 140 Jeux d'éveil pour préparer son enfant à la Maternelle, paru aux Editions Hatier.

Matériel

  • Vos lèvres, votre voix.

Acquisitions

  • Audition.
  • Socialisation.
  • Développement psychoaffectif et cognitif : phonétique, vocabulaire.

Quand ?

  • Lorsqu’il est calme, attentif et détendu, mais pas encore dans une phase de sommeil.

Comment ?

  • En le couchant devant vous sur la table à langer par exemple, retenu dans vos mains appliquées sur ses omoplates et sa nuque, légèrement relevé, votre visage près du sien. Ou installé sur vos genoux alors que vous êtes assis et que vous vous penchez vers lui.

Déroulement de l'atelier

  • Parlez-lui lorsqu’il a les yeux ouverts ; il sait désormais fixer du regard, maintenez votre visage près de lui. Tous les sujets sont bons. L’objectif est de capter son attention avec votre voix, prononcez les mots normalement, n’allez pas trop vite, évitez les phrases longues. Parlez dans votre langue maternelle. Si l’un de vous parle une autre langue, il fera de même.
  • Observez ses réactions. Dites-lui aussi bien des mots d’amour que des mots ayant trait à ce que vous avez fait dans la journée ou que vous allez faire. Il va comprendre davantage de choses que vous ne le pensez. Votre intonation, votre manière d’appuyer sur certaines syllabes, la répétition de mots y contribuent.

Le conseil du pédiatre

Même si vous êtes triste ou que vous venez d’avoir une contrariété, expliquez-lui les choses avec des mots simples, ne cherchez pas à lui cacher, vous entreriez dans un processus de déni.

 

 

TÉLÉCHARGER  l'activité pour la faire à la maison

 

CET ARTICLE A ÉTÉ COÉCRIT AVEC - Arnault PFERSDORFF

Pédiatre réanimateur en exercice, Arnault Pfersdorff est ancien interne des Hôpitaux, Ancien Chef de Clinique des Universités – Assistant des Hôpitaux.

Médecin geek, il a fondé pediatre-online, première plateforme de téléconseil pédiatrique, accessible 365 jours par an. Arnault Pfersdorff est également chroniqueur pour La Maison des Maternelles sur France 5.

Vous pouvez le retouver sur son blog  : www.pfersdorff.fr

Partager