Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Activités

Les séjours à l’étranger : quels bénéfices pour votre enfant ?

10-14 ans
Les séjours à l’étranger : quels bénéfices pour votre enfant ?

« Aujourd’hui, l’anglais est décisif. » Cette phrase récurrente peut susciter de nombreuses interrogations quant aux solutions à apporter. Accompagner son enfant dans la découverte de la langue de Shakespeare tôt est un vrai plus afin d’éviter tout complexe une fois arrivé le temps de l’anglais scolaire. Sachez également que plus l’enfant est jeune, plus ses capacités auditives lui permettent de reproduire très facilement des sons différents de ceux de sa langue maternelle.

Un séjour dans un pays anglophone permet de pratiquer l’anglais dans un cadre de vacances, au contact de jeunes étrangers.

Si votre enfant est âgé de 11 ou 12 ans, privilégiez un séjour court, avec option cours et activités. Notez qu’il existe des formules sport et langues qui allient activités sportives (football, tennis, équitation, etc.) et activités linguistiques. Quoi qu’il en soit, il convient de choisir avec soin l’organisme et de bien vérifier les conditions du séjour : déroulement des cours, conditions d’hébergement, nombre d’heures dispensées, activités et excursions proposées, encadrement.

Un correspondant permet au minimum d’échanger à intervalles réguliers. Parfois le contact peut déboucher sur une invitation dans le pays. Il peut se trouver grâce à son réseau personnel (c’est l’idéal mais ce n’est pas toujours facile), à l’aide du professeur de langues ou sur un site spécialisé. De plus, le correspondant peut devenir à terme un ami proche de votre enfant et ainsi devenir son principal interlocuteur étranger l’obligeant à s’exprimer régulièrement en anglais.

Au quotidien, de multiples activités sont des vecteurs de familiarisation et d’amélioration : lire des livres en anglais adaptés à l’âge de l’enfant, regarder parfois des films ou séries en VO ou VOST. Cependant, si on choisit de mettre des sous-titres, il faut les privilégier en anglais afin que l’enfant fasse correspondre les mots entendus aux mots lus. Par ailleurs, les médias d’information comme la presse anglaise ou la BBC en podcast sur internet sont un bon complément.

Tous ces canaux permettent de développer à la fois les compétences linguistiques ainsi que la connaissance de l’actualité et de la culture anglo-saxonne. Élémentaire mon cher Watson !

Partager