Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Développement de l'enfant

Mon enfant n’a pas confiance en lui : comment l’aider ?

3-6 ans
Mon enfant n’a pas confiance en lui : comment l’aider ?

Si votre enfant n’ose pas pendre la parole en classe, se juge incapable de retenir sa leçon, de réaliser telle ou telle tâche pourtant à sa portée, c’est qu’il manque sans doute un peu de confiance en lui.

La confiance en soi est un état qui évolue tout au long de son existence. Chez l’enfant, elle prend racine principalement au contact des parents. Au fil des années et des apprentissages, elle se renforcera. Au demeurant, il est important d’y être vigilant, car une carence trop importante peut ralentir son éveil. Cela se traduira alors par un manque de prise d’initiative dû à une forme de peur.

Il existe quatre formes de confiance en soi chez l’enfant :

  • la confiance en l’existence d’une place unique pour soi ;
  • la confiance en sa capacité à comprendre et à retenir ;
  • la confiance en sa capacité à décider ;
  • la confiance en sa capacité à « faire » et à mener l’action à son terme.

Le regard des adultes proches sur un enfant et sur ses actes est très important. Le vôtre en tant que parents peut aider votre enfant à avoir confiance en lui. L’attitude qui fonde la confiance en soi est celle qui prend en compte la singularité de l’identité de chacun, ses ressources, ses besoins et sa capacité d’évolution. Et ce, dès la naissance. Il s’agit de reconnaître votre enfant pour ce qu’il est, avec les caractéristiques d’une personnalité en devenir. Validez ses réussites et ses échecs comme autant de facteurs de construction. La confiance en soi ne se « transmet » pas, elle se cultive jour après jour. 

Malgré tout, s’il ne faut pas qu’une situation de manque de confiance perdure chez votre enfant, ce n’est pas une fatalité, le déclic viendra, il faut juste le stimuler. « Prendre un enfant par la main pour donner la confiance en son pas » chantait Yves Duteil. Ces quelques mots transcrivent la prise de confiance autant comme un accompagnement du parent qu’un processus chez l’enfant.

Partager