Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !

Mentions légales

Développement de l'enfant

Quel rôle joue le parent dans la pédagogie Montessori ?

3-6 ans
Quel rôle joue le parent dans la pédagogie Montessori ?

Sophie Tovagliari a été éducatrice en école Montessori et elle écrit désormais de nombreux articles sur le sujet. Elle vient aujourd'hui nous parler du rôle des parents dans cette pédagogie et donner quelques conseils à ceux qui souhaitent commencer à la mettre en place chez eux. 

Commençons par évoquer votre parcours professionnel. Quelles sont vos expériences autour de la pédagogie Montessori ?

J’ai commencé à m’y intéresser lorsque j’ai eu mon premier enfant. J’ai d’abord lu sur le sujet, des ouvrages de Maria Montessori bien sûr, mais d’autres aussi, plus orientés sur la pratique. Et puis un jour, j’ai eu envie de franchir le pas et de me former véritablement à cette pédagogie. J’ai donc suivi une formation d’une année pour les 3-6 ans dans une école Montessori, alternant cours théoriques et stage pratique dans une classe 2 jours par semaine. J’ai ensuite enseigné dans cette école. Plus tard, j’ai eu le bonheur de pouvoir mettre à profit ce que j’avais appris de la pédagogie Montessori en enseignant dans un Institut Médico-Éducatif. Personnellement, je trouve que le côté très concret, avec beaucoup de manipulation, aide vraiment les enfants non adaptés au système scolaire classique. Et puis, je me suis dit que ce serait vraiment formidable de pouvoir partager mon expérience avec le plus grand nombre…

La pédagogie Montessori propose au parent d’« aider l’enfant à faire seul ». Concrètement, quel rôle doit prendre le parent lorsque son enfant réalise une activité Montessori ?

L’adulte accompagnant l’enfant, que ce soit un parent ou pas d’ailleurs, doit être là pour guider. Son rôle est de montrer à l’enfant comment faire, bien sûr, mais il doit ensuite laisser l’enfant libre d’essayer à son tour. Evidemment, si l’enfant en manifeste le besoin, l’adulte est là pour l’aider. Le but n’est pas que l’enfant se démotive et perde confiance en lui en se sentant en échec, bien au contraire. Mais en laissant l’enfant agir le plus possible de manière autonome, celui-ci progresse rapidement et prend confiance en lui. Et il sent que vous êtes là, que vous le soutenez et êtes très fier de lui. Quoi de plus motivant ?

Quel tout premier conseil donneriez-vous aux parents de jeunes enfants qui souhaitent commencer à appliquer cette pédagogie ?

D’être patients et disponibles ! Comme dans tout apprentissage, il faut essayer et essayer encore avant d’y arriver. Nous n’avons pas toujours le temps, par exemple le matin lorsqu’il faut se préparer rapidement et que nos bouts d’choux se trompent de pied pour mettre leurs chaussures… Il est donc important de bien choisir le moment pour se lancer, être sûr d’avoir du temps et d’être réellement disponible pour son enfant. Nous n’avons pas le même rythme que nos enfants, nous devons le respecter et nous adapter. Il est essentiel de ne pas vouloir aller trop vite, de progresser au rythme de l’enfant. Et je voudrais aussi insister sur le fait que cela doit avant tout procurer du plaisir à tout le monde, parents et enfants ! Je suis convaincue que les apprentissages passent par le jeu.

Beaucoup de parents ne connaissent pas la pédagogie Montessori sur le bout des doigts et ont besoin d’accompagnement et d’explications sur les activités proposées à leur enfant. Comment avez-vous intégré cette problématique dans les cahiers Mes premiers ateliers Montessori ?

C’est justement l’originalité de cette collection ! Elle s’adresse aux parents qui veulent s’essayer à la pédagogie sans faire de formation préalable. Pour chaque notion abordée, une activité Montessori telle qu’elle est pratiquée en classe est détaillée étape par étape sur la page de gauche, tandis que de petits jeux sont proposés à l’enfant sur la page de droite, afin de vérifier que la notion est assimilée. Et le véritable plus : tout le matériel est fourni pour que l’enfant puisse s’entraîner encore et encore. Cela permet ainsi de rendre accessible la pédagogie Montessori au plus grand nombre et à moindre coût, ce que je trouve formidable et qui m’a motivée tout au long de ce projet !

Qui est-elle ? - Sophie TOVAGLIARI

Sophie Tovagliari écrit de nombreux articles en tant qu’experte de la pédagogie Montessori. Avec Emilie Druais, elle a écrit 6 ouvrages « Mes premiers ateliers Montessori » disponibles dès le 27 mars aux Éditions Hatier.

Partager