card

Scolarité

Tips pour DYS : Savoir demander de l’aide en classe

Il arrivera plus d’une fois à votre enfant de ne pas comprendre quelque chose en classe, ou d’avoir à faire des exercices à la maison sans comprendre ce que l’on attend de lui.

Il y a plusieurs solutions :

1 - Déjà, si en classe il y a quelque chose qu’il ne comprend pas, il ne faut en aucun cas hésiter à poser des questions. C’est une erreur de penser qu’on comprendra mieux une fois arrivé chez soi, ou encore de penser qu’on va subir des moqueries si on pose une question en classe. On est rarement le seul de la classe à ne pas avoir compris. Prendre la parole pour demander des explications complémentaires est une preuve d’intelligence et un acte d’affirmation. En effet, l’enseignant ne peut pas se mettre à la place de chaque élève pour vérifier s’il a bien compris. C’est à l’élève de dire : « S’il vous plaît Monsieur/Madame, je ne comprends pas cette notion-là ! » L’enseignant et beaucoup des camarades en seront reconnaissants. Il n’existe absolument aucune question « bête ».

En aucun cas il ne faut quitter une salle de classe sans avoir compris le cours. La future vie d’étudiant de votre enfant sera basée sur ce principe. La plupart de ce qu’il aura appris et écouté en cours lui servira pour répondre aux questions des exercices puis des interros ou contrôles.

2 - Ensuite, malgré tous ses efforts, il se peut qu’il doute ou qu’il n’ait pas trouvé le raisonnement nécessaire pour faire l'un de ses exercices. S’il a cette bonne habitude de faire ses devoirs en avance, il ne doit pas hésiter à aller voir son professeur pour lui demander de l'aide ou un complément d'explication. Sinon, il pourrait aussi demander de l’aide à ses camarades de classe. En effet, dans les moments d’aide aux devoirs qui ont été mis en place dans les collèges, il peut en profiter pour solliciter son voisin, ou pour bénéficier du tutorat d’un élève qui n’a pas de difficultés dans la matière où il est moins à l’aise. En revanche, demander de l’aide à un élève également en difficulté est un mauvais pari puisque celui-ci pourra mal l’aiguiller.

3 - Et pour finir, il ne doit pas hésiter à demander de l’aide à un membre de sa famille. Même s’il pense qu’il n’en serait pas capable car les programmes ont changé, détrompez-le : un regard nouveau ou différent du sien pourrait l’aider à mieux comprendre les choses.

En résumé, il a le droit de ne pas comprendre, mais en revanche, il est de sa responsabilité de demander des explications supplémentaires.

 

À DÉCOUVRIR

L'agenda 2019-2020 adapté aux enfants DYS - conçu par Françoise Chée pour les élèves de 6e et 5e qui ont du mal à s’organiser, pour qui le graphisme est encore compliqué ou qui ont des difficultés d’apprentissage.

CET ARTICLE A ETE ECRIT PAR - Françoise CHÉE

Créatrice de la page Facebook "Astuces pour DYS", co-administratrice de groupes pour les DYS sur Facebook, bénévole pour les associations DMF (dyspraxiques mais fantastiques) et FUSO (familles utilisatrices de la solution Ordyslexie), Françoise Chée essaye par tous les moyens d'aider les enfants DYS.

Le livre du mois

Les adultes de demain !

Tous les parents d’aujourd’hui souhaitent donner le meilleur à leurs enfants. Et c’est précisément ce que font Stéphanie et Sylvie d’Esclaibes, les créatrices du podcast Les Adultes de demain, avec plus de 700.000 écoutes. Retrouvez dans ce livre :

  • Une sélection de 30 interviews des acteurs le plus plébiscités du monde de l’enfance, étayées d’une présentation de l’invité, d’une analyse, d’un renvoi vers des sites et ouvrages
  • Une pause éducative ponctue chaque chapitre et apporte l’expertise des autrices sur chaque grande thématique pour aller plus loin

Disponible en librairie ! 

En savoir plus
card

Vous souhaitez améliorer votre quotidien avec vos enfants ?

Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !