card

Vie quotidienne

5 astuces pour gagner en complicité avec son adolescent à travers les nouvelles technologies !

Les relations avec l'arrivée des réseaux sociaux deviennent alors interchangeables, et les personnes ne comptent plus pour ce qu’elles sont. À l’instant T, ce n’est pas grave, mais sur le long terme, cela peut modifier le paysage de ses relations. Votre rôle de parent est encore une fois de bien vous documentez pour aider votre ado à s’interroger afin de ne pas se faire manipuler.

Dans la Clé 3 "Restez connecté et gagnez en complicité" de l'ouvrage "10 clés - Accompagner son adolescent" de Florence Millot, sortie ce 11 janvier 2023, est abordée le questionnement autour des réseaux sociaux, de votre enfant et des relations autour dont la votre malgré cet écart générationnel. Toutes vos réponses en 5 étapes dans cet ouvrage !

 

5 tips pour rester connecté et gagner en complicité avec mon adolescent !

 

Les nouvelles possibilités des réseaux sociaux (se trouver des amis sur Internet, partager ses centres d’intérêt sur des forums, parler aux ados du bout du monde) sont une chance énorme. Mais cela pose la question de la sécurité et de la sincérité de la rencontre. Beaucoup d’ados s’enferment dans des relations éphémères : ils zappent, ils likent. C’est excitant de parler à des inconnus sur le moment mais cela les enferme, les pousse à rester à la maison. Ils ne se rendent pas compte qu’au fil du temps, rencontrer d’autres jeunes pour quelques heures ou quelques minutes – jeunes qui les oublient aussitôt –, tant sur le plan de l’amour que de l’amitié, ne les aident pas à construire une bonne estime de soi.

 

1 -  Connaître les applications qu'il utilise pour mieux l'accompagner

Au lieu d’interdire ou de tout permettre par manque de connaissance, il est important d’avoir un coup d’avance pour lui apprendre à se protéger. L’envoi de « nude », une photo de soi dénudé, à une personne indigne de confiance qui la divulgue ensuite sur les réseaux est un phénomène qui touche de nombreux adolescents, en particulier les jeunes filles. Il peut s’agir de personnes que les ados connaissent réellement, ou d’adultes inconnus qui se font passer pour plus jeunes. Bien sûr, cela nous paraît évident. Mais, dans les faits, certaines personnes discutent pendant des semaines avec des adolescents sur les réseaux sociaux, en se faisant passer pour des adolescents ; elles créent un lien de confiance virtuelle, qui ne se fonde sur aucune preuve, elles passent des semaines à discuter, à obtenir photos et informations.

Chaque application a ses dangers propres, ses codes et ses particularités. Les connaître peut vous aider à anticiper un comportement imprudent.
Les amitiés et les liens sociaux prennent une grande place à cet âge, d’où cette idéalisation des rencontres virtuelles

 

2 - Connaître le vocabulaire des ados

Nous sommes facilement perdus quand nos enfants emploient des mots qui ne sont pas dans le dictionnaire.
Nous avons l’impression de ne plus nous comprendre et, parfois, nous les reprenons en leur demandant de parler correctement. Faire un pas vers eux, prendre le temps d’avoir un langage commun, au moins pour décoder ce qu’ils disent, est important pour rester en lien. Cela ne veut pas dire que vous devez tout cautionner, mais que vous vous intéressez simplement à votre ado.

vocab ados

 

3 - Faites en sorte qu’il vous prévienne de ses relations virtuelles

Nous avons tendance à nous inquiéter d’emblée et à interdire les rencontres issues d’Internet (groupes d’amis sur des forums d’intérêts communs, groupes de dessins-manga…), mais à l’adolescence, c’est peine perdue. Si vous interdisez catégoriquement, tout pourra se faire dans votre dos. Il est donc préférable de passer un contrat avec votre ado, pour lui demander de vous informer si une personne agressive, séductrice ou étrange veut entrer en contact avec lui. Plus votre enfant sera prévenu, plus il pourra anticiper. Expliquez-lui qu’il est facile de se faire passer pour quelqu’un d’autre, quelqu’un d’un autre genre ou d’un autre âge sur Internet.
Faites en sorte qu’il vous prévienne s’il s’apprête à rencontrer quelqu’un qu’il n’a pour l’instant connu que sur les réseaux.

 

4 - Invitez ses amis à maison pour connaître ses fréquentations

Un des meilleurs moyens de connaître votre enfant, c’est d’avoir une maison ouverte pour discuter avec ses amis et établir un lien de confiance avec eux. Cela vous permettra de sentir et d’observer les dynamiques du groupe. Plus vous autorisez des petites fêtes à la maison avec deux ou trois copains, plus votre enfant est en sécurité. Les amis peuvent être là aussi pour faire les devoirs et se motiver ensemble après une bonne journée d’école.

 

5 - Rester branché sur ses fréquentations

Connaître en détail les réseaux sociaux et les applications qu’il utilise sur son portable est primordial pour pouvoir le protéger en cas de danger. Sans tout censurer, parce que cela est impossible, vous pouvez l’accompagner et lui demandez de vous parler de ce qu’il fait (sans avoir à en donner tous les détails) et de vous expliquer comment fonctionne cette application.

 

 

Cet article vous a plu ? Découvrez d'autres questionnements et conseils dans  "10 clés - Accompagner mon adolescent"  de Florence Millot, nouveauté en ce début d'année 2023 :

 

 

couverture "10 clés - accompagner mon adolescent"

Cliquez ici pour feuilleter le livre !

L'ouvrage est disponible en ligne.

CET ARTICLE A ETE ECRIT PAR - Florence MILLOT

Florence Millot est psychologue clinicienne (diplômée de l’école des Psycho-praticiens) et psycho-pédagogue à Paris. Elle s’est spécialisée dans l’accompagnement thérapeutique des émotions des enfants et de leurs familles.

Le livre du mois

Vous, Parents

Vous Parents, c'est un ouvrage d’utilité publique par le Dr Arnault Pfersdorff pour enfin partir du parent et non de l’enfant, car être parent, c’est conjuguer le quotidien familial, intime, professionnel, scolaire, toutes ces sphères qui gravitent autour du maillon parent-enfant.

  • 76 questions réparties autour des thématiques essentielles du quotidien  : nos questionnements les plus intimes sur notre posture de parent, le couple, les grands-parents, les relations familiales, les amis, le monde médical, les intervenants de la petite enfance et de la scolarité jusqu’au lycée.
  • Une approche sincère qui aborde les sujets les plus délicats sans tabou, de manière bienveillante et complète  : chacun y trouvera les réponses à ses difficultés.
  • Un traitement efficace qui permet une lecture agréable grâce à un texte aéré par des intertitres, des exergues et des mini-sommaires.

Disponible en librairie ! 

En savoir plus
card

Vous souhaitez améliorer votre quotidien avec vos enfants ?

Toutes nos bonnes astuces dans votre messagerie. Inscrivez-vous !